Quelles idées de business pour 2021 ?

janvier 1, 2021

Pour commencer cette année que je souhaite excellente à toutes et tous, je voudrais vous parler des marchés porteurs en 2021 et dans les années à venir pour créer une entreprise.

Comme je le dis souvent, ce qui compte en premier lieu est la motivation pour devenir entrepreneur sans laquelle rien n’est possible. En matière de création d’entreprise, aucune idée ne peut être considérée comme supérieure par rapport à une autre et ce, quel que soit le marché visé.

Cela dit, il est intéressant de voir quels sont les marchés sur lesquels existent de réels besoins afin d’être rassuré sur la viabilité d’un projet entrepreneurial.

Mais d’abord, qu’est-ce qu’un marché porteur ?

On parle de "marché porteur" pour identifier des activités économiques en pleine croissance avec une forte demande en produits ou services concernés.

Les tendances pour les années 2021 – 2025 sont dans la lignée des années précédentes : Une économie verte, plus âgée et ultra connectée.


Il faut également noter que faciliter la vie des gens sera LE secteur porteur !

Le green business

Face aux enjeux de la planète qui nous guettent, une petite mise au vert est nécessaire au sein de chaque entreprise. Ce virage vert dans l’industrie est une réalité, que l’on nomme green business : comment penser de nouvelles formes de production, de consommations, de management, en vue d’une économie plus durable et respectueuse de l’environnement.

Un challenge de taille, dans lequel se lance de plus en plus de structures, petites ou grandes, avec notamment le développement de la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).

Le made in France

59 % des Français estiment que le pays de fabrication est un critère de choix important au moment d’acheter un produit ou un service, selon une étude réalisée par ProFrance, association qui porte la certification "Origine France Garantie". Les français sont de plus en plus sensibles à la question de la provenance des produits. 
Ces dernières années, les français ont un véritable engouement pour le made in France. Leur comportement d’achat en est la preuve puisqu’on constate une très nette augmentation d’enseignes qui proposent des produits fabriqués en France. En commençant par le textile, en passant par l’alimentaire ou encore les jouets, l’ensemble des secteurs d’activité en France sont concernés. 
Pour les consommateurs français mais également étrangers, le made in France est synonyme de qualité et soutient l’économie locale et responsable. Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à désirer consommer moins mais mieux. Cela reflète une tendance prometteuse pour le marché du made in France. 

La silver économie

La silver économie est l’économie dédiée à l’avancée en âge de nos sociétés. A l’horizon 2070, une personne sur 4 devrait avoir plus de 65 ans. Quant aux plus de 80 ans, leur nombre devrait exploser : de 4 millions aujourd’hui, il atteindra près de 7 millions en 2040. Cette filière foisonne d’idées business telles que maison d’accueil pour personnes âgées, colocation, vente d’objets pour l’adaptation de l’habitat.

Comme son nom l’indique la silver économie n’est pas un « marché » mais une « économie » transversale qui trouve des déclinaisons dans de nombreux marchés, pour ne pas dire tous les marchés !

Nos sociétés vieillissantes font apparaître de nouveaux besoins en matière de santé et de services aux seniors et aux personnes âgées.

Au-delà de l’aide aux plus âgés (courses, ménage, livraison de petits plats…), vous pouvez aussi proposer directement des services aux entreprises qui ciblent les seniors : les médecins, les pharmacies, les commerces de produits spécifiques… Ils seront bientôt plus nombreux et auront sûrement de nouveaux besoins, en matière de suivi de leurs stocks, de facturation.

Le bien-être

Le marché du bien-être est en pleine expansion et ce, depuis plusieurs années. En effet, on enregistre une croissance entre 8% et 12% par an depuis 2010.

Après un début d’année marqué par la pandémie de COVID-19, le marché du bien-être connaît un coup d’arrêt. Jugé « non essentiel », ce secteur a dû se conformer à des mesures particulièrement difficiles pour leur économie.

Toutefois, si ces mesures viennent plomber les chiffres de 2020 et potentiellement de 2021, ils ne devraient pas perturber la tendance de fond. La France reste ainsi un pays très friand de prestations bien-être. 

Les objets connectés, le digital, le e-commerce

Les objets connectés

On les désigne aussi sous le nom d’Internet des objets. Ils ont la particularité d’être, comme leur nom l’indique, connectés entre eux via Wi-Fi, Bluetooth ou tout autre protocole de communication leur permettant d'échanger des informations. Les fonctions des objets connectés étant nombreuses, il serait difficile de les lister de façon exhaustive, néanmoins en voici quelques exemples : les balances électroniques, les appareils analysant le sommeil, les brosses à dent intelligentes, les volets ou encore les vêtements. Les télévisions et les montres sont les objets connectés les plus populaires auprès de la population française. 

La pandémie Covid‑19 aura impacté négativement le marché des objets connectés cette année, mais la reprise est attendue dès 2021.

Et qui dit objet connecté, dit web, digital ou encore téléphonie mobile. Les « plombiers du digital » qui proposent la réparation de vos téléphones, tablettes et autres objets digitaux sont des professionnels recherchés.

Le digital

Avec la prise de conscience de nombreux commerçants, artisans et restaurateurs cette année, 2021 sera pour le marché du digital celle de la reprise, mais aussi et surtout de la mise en place de nouvelles offres pour cette nouvelle clientèle qui recherche : 

  • des boutiques en ligne à taille humaine, flexibles et faciles à administrer
  • des solutions clés en main pour gérer le Click & Collect
  • des outils intuitifs pour gagner en visibilité sur le web, depuis le référencement naturel jusqu’aux publicités en ligne en passant par les fonctionnalités shopping des réseaux sociaux.

Le e-commerce

Les chiffres du e-commerce ont augmenté de façon fulgurante en raison des confinements et de la crise sanitaire que nous avons subis en 2020. C’est ainsi que cette année, le nombre d’internautes « acheteurs » s’est développé. Et depuis, les habitudes de consommation en ligne n’ont pas changé.

Ce secteur continue sa course effrénée, renversant avec lui la chaîne traditionnelle de production. La e-logistique devient la norme avec des services complets de géolocalisation, de suivi de commandes ou de livraison, en points relais, dans des consignes.

Pour conclure, ce qui compte c'est l'attente de la clientèle pour le produit ou service proposé et la capacité de l'entrepreneur à s'insérer sur le marché, à se différencier et à développer son entreprise.

L’idéal est un projet porté par la bonne personne, au bon moment et sur un marché qui lui correspond.

Je suis à votre écoute pour vous aider à étudier la viabilité de votre projet avant de vous lancer.

Mentions légales
Copyright 2019 PG Entreprendre
Site créé par PIKO PIKO
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram