07.56.85.68.45

Entreprendre au féminin

mars 1, 2021

En ce mois de mars, pendant lequel nous célébrons la journée internationale des droits des femmes, je souhaite évoquer l’entrepreneuriat féminin.

J’encourage tous les porteurs de projets et notamment les femmes qui sont encore trop peu nombreuses à se lancer dans l’aventure.

Même si elles sont 2 fois plus nombreuses à se lancer qu’en 2012, on compte en France 7 femmes entrepreneures pour 10 hommes entrepreneurs.

37% des hommes ont l’intention de créer une entreprise au cours des 3 prochaines années, contre 28% des femmes seulement.

Alors qu’est-ce qui explique une telle différence ? Voyons cela en détails…

Les motivations des femmes pour devenir entrepreneures

Les 3 motivations principales des femmes pour créer leur entreprise sont :

  • Le besoin d’épanouissement et la volonté de concrétiser une idée personnelle pour 48 %
  • Donner du sens à leur vie professionnelle pour 47 %
  • La liberté et le besoin d’indépendance pour 33 %. Elles sont d’ailleurs pour 77 % majoritaires au capital de leur société.

Les hommes évoquent, quant à eux, la génération de profit pour 50 % et la volonté d’être son propre patron pour 26 %.

Le profil des femmes entrepreneures et de leurs entreprises

Plus de la moitié des femmes qui entreprennent, 52 %, ont moins de 40 ans.

62 % ont au moins un enfant. Elles doivent donc concilier vie familiale et vie professionnelle. Mais cela n'est pas une difficulté majeure pour les femmes dirigeantes dans la création, la reprise ou le développement de leur entreprise. Elles sont, au contraire, près d'une sur deux (46 %) à penser qu'être cheffe d'entreprise permet d'avoir plus facilement un équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

La maman entrepreneure exploite des opportunités de marchés plus centrées sur le service et le soin.

Le statut juridique le plus fréquent est celui de la SAS à 46 % loin devant la SARL à 20 %.

Plus de la moitié des créatrices ont entre 1 et 2 salariés.

27 % des créatrices ont monté leur entreprise dans le secteur des technologies de l’information.

40 % des entreprises créées depuis plus de 5 ans réalisent un chiffre d’affaires de plus de 500 000 €. D’autre part, il faut savoir qu’une TPE dirigée par une femme a 40 % de risques en moins de déposer le bilan. 

Quelles sont les peurs et les difficultés des femmes entrepreneures ?

Avant le démarrage

Il est clair que cela ne s’improvise pas. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire qu’elles soient accompagnées. L’objectif est de constituer un dossier de présentation complet, structuré et fidèle à l’idée qu’elles ont de leur projet.

  • Elles pensent que les investisseurs n’ont pas confiance dans leurs compétences professionnelles

Toutes les actions qui peuvent donner confiance aux femmes sont importantes comme le mentorat, les programmes de formation.

  • Elles disposent d’un réseau professionnel peu étoffé

Le fait d’avoir une réseau professionnel limité est le principal obstacle mentionné par les femmes pour développer leur entreprise. 

Une fois que l’activité a commencé 

  • Développer sa clientèle

Les compétences commerciales nécessaires pour faire vivre et grandir une entreprise ne sont pas innées. 

  • Maîtriser sa gestion (trésorerie, gestion administrative, etc.)

Piloter son entreprise est essentiel mais peut faire peur quand on ne sait pas comment s’y prendre.

  • Rechercher des financements

Il est vrai que le parcours pour obtenir des fonds pour son entreprise est compliqué. La difficulté à trouver des financements reste la principale source d'inégalité entre femmes et hommes entrepreneurs. Tandis que les hommes enregistrent, pour les demandes de crédits, un taux de refus de 2,3% en moyenne, celui des femmes est presque deux fois plus élevé (4,3 %) ! 

Financement et revenus

Même si l’apport personnel est majoritairement considéré comme la première source de financement au démarrage, les femmes sont 56% à recourir à l’emprunt bancaire. Elles sont moins bien financées que les hommes lors de la création d’une entreprise. 42 % des créatrices ont eu un financement initial inférieur à 25K€.

27 % ont recours à un prêt d’honneur et 4 % seulement ont fait appel au crowdfunding.

La plupart perçoit un faible revenu la première année et la moitié gagne plus de 40K€ à partir de la cinquième année.

Comment soutenir et accélérer l’entrepreneuriat des femmes ?

Les réseaux

75% des entrepreneures ne font pas appel à un réseau d’accompagnement lors de la création ou du développement de leur entreprise, dont 26 % en raison d’un manque d’information.

Les femmes entrepreneures ne doivent pas rester isolées. L’entrepreneuriat peut être source de solitude, surtout si l’on n’a ni employés ni partenaires. 

Plusieurs réseaux féminins existent et chacune pourra trouver celui qui lui convient. Les événements de networking permettent d’élargir son réseau, d’échanger avec d’autres femmes entrepreneures.

Les réseaux constituent un lieu d’échange de connaissances et d’information (pour 71% des femmes vs 49% des hommes), un accélérateur de développement et finalement, de confiance en soi. C’est là où réside la principale différence avec les dirigeants masculins, pour qui les réseaux constituent davantage un avantage commercial (23% vs 10% pour les femmes). 

C’est pourquoi il est important de se connecter à une communauté. Un sentiment de connectivité est essentiel pour le bien-être psychologique.

Les formations

Je le répète souvent, très peu d’entrepreneurs possèdent toutes les compétences requises pour entreprendre. Mais on peut remédier à cela avec les formations, par exemple.

Voici le top 10 des formations utiles pour un.e entrepreneur.e :

Comptabilité

Création de sites web

Marketing vente

Gestion d’équipe

Leadership

Politique du changement

Recrutement

Team building

Bureautique 

Anglais

Vous trouverez des formations gratuites, d’autres finançables avec votre CPF.

Les aides financières

Même si les femmes ont plus de difficultés à trouver des financements pour créer ou développer leur entreprise, il existe des solutions pour les accompagner comme la garantie Égalité femmes mise en place par France Active.

Alors, mesdames, faites-vous accompagner et rejoignez un réseau pour être actrice de votre vie !

Je suis à votre écoute pour vous aider à créer ou développer votre entreprise.

Mentions légales
Copyright 2019 PG Entreprendre
Site créé par PIKO PIKO
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram