07.56.85.68.45

Financer son entreprise

mai 29, 2021

Pour lancer son projet ou pour développer son entreprise, il arrive un moment où des fonds sont nécessaires.  Mais où et comment les entrepreneurs peuvent-ils trouver des fonds ? 

Voyons les modes de financement auxquels vous pouvez recourir. Love money, crowdfunding, prêt d’honneur, business angels, etc. : ces termes n’auront plus de secrets pour vous !

Cette liste de moyens de financement n’est pas exhaustive mais vous donnera un aperçu de quelques méthodes couramment utilisées par les entrepreneurs :

Apport personnel

Love money

Compte courant d’associé

Concours d’entrepreneuriat

Crowdfunding

Subventions

Business Angels

Prêt d’honneur

Capital-risque

Prêt bancaire

Crédit-bail

Les financeurs solidaires

Micro-crédit

Conclusion

Apport personnel

Souvent considéré comme indispensable pour démarrer une entreprise, l'apport personnel vous servira à :

  • Autofinancer certains besoins qui ne seront pas pris en charge par les banques : site internet, communication, trésorerie de départ (Besoin en Fonds de Roulement), stocks.
  • Rassurer les banques. Elles exigent aujourd'hui un apport personnel minimum de 25 à 30% du montant de l'emprunt demandé. 

Si vous êtes demandeur d’emploi indemnisé, vous pouvez demander à Pôle emploi, soit le maintien de votre allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE), soit, le versement de l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise (ARCE) sous certaines conditions. L’ARCE consiste à recevoir vos allocations chômage sous forme d’un capital égal à 45% du montant de vos droits ARE restants.

Love money

La première source de financement naturelle est ce que l’on appelle le « love money ». Il s'agit de l'argent que des proches vont investir plus par "amour" et confiance en vous que pour des objectifs de rentabilité. 

AVANTAGES

Il est rapide à trouver : Il vous sera facile d'identifier qui est en mesure ou non de financer la création de votre entreprise.

Le love money constitue aussi une alternative aux autres moyens de financement si vous pensez ne pas réussir à convaincre tout de suite des investisseurs inconnus. Parvenir à lever des fonds en love money vous facilitera la tâche au moment de lever des fonds auprès de business angels. Ces derniers appréciant le fait que des membres de votre famille aient pris le risque d'investir sur vous.

Le « Love money » est aussi idéal pour financer des petits projets qui ne nécessitent pas un apport initial conséquent.

INCONVÉNIENTS

Cependant, il faut être conscient qu’emprunter de l’argent à son entourage peut aussi créer des tensions familiales. Je vous conseille donc de bien définir les modalités de remboursement et si possible sous forme de document qui servira en cas de litige (pacte d’associés par exemple).

Le love money permet de financer la création mais ne vous permettra pas, sauf exception, de lever une somme importante. C'est pourquoi, il vous faudra peut-être trouver des sources de financement complémentaires. 

Compte courant d’associé

Les entrepreneurs ayant des liquidités peuvent prêter eux-mêmes de l’argent à leur entreprise. Le compte-courant d’associé (considéré comme quasi fonds propres) est donc rassurant pour les investisseurs car il témoigne de l’engagement financier du gérant notamment lorsque les fonds propres de l’entreprise sont faibles. 

Concours d’entrepreneuriat

Les concours d’entrepreneuriat sont un bon moyen pour lever des fonds. Ils vous donnent une reconnaissance non négligeable et permettent par la suite d’augmenter la confiance des futurs investisseurs.

AVANTAGES

Les concours sont une manière de s’entrainer avant de présenter son projet devant des investisseurs.

Obtenir des fonds via un concours, c'est financer son entreprise sans contrepartie. En effet, vous ne "lâcherez" pas de capital. 

INCONVÉNIENTS

  •  Participer à un concours prend du temps : il faut une préparation en amont et cela peut constituer un travail long et fastidieux.
  •  Aucune garantie de résultats : il est souvent plus sûr de lever sous forme de love money
  •  Chaque concours a ses critères : Il faut donc s'adapter à chaque fois et remplir un dossier différent. 

Si votre projet est en cours de création ou vient juste d’être créé vous avez alors beaucoup de chance d’être éligible pour de nombreux concours régionaux ou même nationaux. Profitez-en ! Attention néanmoins à bien sélectionner vos différents concours et à ne pas y consacrer tout votre temps ! Mieux vaut participer à 2 concours à 100% que se disperser sur 20 concours.

Crowdfunding

Le « crowdfunding » ou « financement participatif » en français est un moyen de financement qui utilise internet afin de mettre en relation des investisseurs particuliers avec les créateurs d'entreprise. Les investisseurs croient en votre projet et sont prêts à mettre un petit montant dans votre entreprise pour vous aider à vous développer. Le succès des plateformes de crowdfunding fait qu’il y a de plus en plus de participants prêts à vous aider. Les montants levés sont donc de plus en plus importants.

L'idée derrière ce concept est qu'il est parfois plus facile de trouver 1 000 personnes pouvant contribuer à hauteur de 1€ au financement du projet qu'une personne pouvant donner 1 000€ à elle seule.

Il existe différentes plateformes de crowdfunding, certaines sont des plateformes « de dons » où les contributeurs ne souhaitent pas de contrepartie en échange de leur financement. Il existe d’autres plateformes qui utilisent des contreparties sous forme d’intérêts, de participation actionnariale ou de primes et enfin il existe les plateformes avec des contreparties dites « physiques » c’est-à-dire la livraison d’un bien par exemple.

AVANTAGES

Le crowdfunding vous permet de tester votre projet sur le marché. De plus, vous prenez peu de risques car vous offrez des contreparties seulement si vous atteignez vos objectifs.

Ce système vous permet aussi de financer un projet qui n'est qu'au stade d'idée, vous n'avez pas forcément besoin d'avoir un produit finalisé.

C'est un moyen de communiquer sur son projet tout en levant des fonds. Les investisseurs seront vos premiers clients et parleront de votre entreprise afin d'en assurer le succès.  

Si vous souhaitez vérifier l'existence d'un marché ou faire parler de votre projet pendant votre levée, c'est un moyen efficace. Avoir réussi sa campagne de crowdfunding est un signal positif d'attrait du marché.

INCONVÉNIENTS

Une campagne de crowdunding nécessite une communication permanente si vous souhaitez atteindre votre objectif de financement. Les sommes récoltées sont généralement inférieures à 100 000€ et plus souvent de 20 000€ ce qui n'est parfois pas suffisant pour lancer le projet.

De plus, la limitation dans le temps de la campagne peut vous empêcher d'atteindre vos objectifs à quelques centaines d'euros près. Si vous n’atteignez pas vos objectifs cela risque de jouer en votre défaveur car cela vous rendra moins crédible par la suite.

Le crowdfunding n'est pas adapté à tous les types de projet. 

Subventions

Vous pouvez en obtenir via le gouvernement français, l’Europe ou encore grâce à des organismes spécialisés. Ces subventions sont généralement destinées à des types précis d’entreprises. Voici des exemples de subventions destinées aux entrepreneurs :

•  Le crédit impôt recherche qui subventionne des entreprises répondants à des critères précis en matière de recherche et développement.
• Le crédit innovation qui permet aux entreprises déjà créées de récupérer une partie de leurs investissements liés à l’innovation. Ce crédit est réservé aux entreprises de moins de 250 salariés et réalisant un CA inférieur à 50M d’euros.
• Subventions de l’union européenne : l’UE offre des subventions pour les start-ups se développant à l’échelle européenne et exerçant dans le domaine de l’information et de la communication.

AVANTAGES

  •  L’avantage des subventions est qu’aucune contrepartie financière n’est demandée, elles permettent donc de limiter votre prise de risque.
  •  De plus l'obtention d'une subvention permet de renforcer considérablement votre crédibilité auprès de futurs investisseurs.

INCONVÉNIENTS

  •  Le principal inconvénient des subventions est la difficulté à les obtenir car la demande est élevée.
  •  Elles sont souvent accordées à des entreprises répondant à des critères précis comme l'âge de l'entreprise, le nombre d'employés, le domaine d'exercice, etc.
  •  Constituer un dossier pour demander une subvention est un long travail.

Business Angels

Lorsque l’on parle de financer un projet on pense souvent aux Business Angels. Mais qui sont-ils exactement ?

Ce sont généralement des anciens chefs d’entreprise qui ont des moyens conséquents et qui investissent dans un projet auquel ils croient.

AVANTAGES

  •  Les Business Angels ne font pas qu'investir, ils apportent leurs connaissances, leur réseau et conseillent le créateur d'entreprise dans les décisions importantes.
  •  Ils peuvent prendre des risques plus facilement que d'autres investisseurs.
  •  Si votre projet est un échec, vous n'avez pas besoin de les rembourser.

INCONVÉNIENTS

Les Business Angels sont des actionnaires qui, en contrepartie de leur investissement, possèdent une partie de votre capital. Ils exigeront donc une rentabilité élevée et exigeront d'aligner vos intérêts aux leurs au moyen d’un pacte d’associés.

Prêt d’honneur

Le prêt d’honneur est un prêt à taux zéro accordé aux personnes qui créent ou reprennent une entreprise. 

Il n’y a pas de critères précis concernant l’obtention du prêt d’honneur, mais certains organismes préféreront fournir ces prêts à des jeunes entreprises ou encore des entreprises « sociales » ou qui créent des emplois.

AVANTAGES

  • Vous ne payez pas d'intérêts lors du remboursement. Vous remboursez seulement la somme empruntée. 
  •  Il agit comme un levier et augmente donc énormément vos chances d’obtenir un prêt bancaire par la suite. 
  •  Le prêt d’honneur est fait à la personne et non à l’entreprise. Il peut donc être inclus dans les fonds propres.
  •  Il n'y a pas de garanties demandées lors de son obtention. Ce prêt repose sur une relation de confiance où vous vous engagez sur l'honneur à rembourser. 

INCONVÉNIENTS

  •  Obtenir un prêt d'honneur n'est pas une tâche facile, il faut constituer un dossier qui peut vous prendre du temps. 
  •  Contrairement aux subventions, vous devez rembourser le montant emprunté. 

Capital-risque

Le capital-risque permet de trouver des fonds plus importants qu’avec des Business Angels. Les montants peuvent atteindre jusqu’à plusieurs dizaines de millions d’euros. Les investisseurs en capital-risque acceptent de prendre des risques dans l’espoir de pouvoir réaliser une plus-value par la suite. 

AVANTAGES

  •  L'entrepreneur garde son pouvoir pour gérer son entreprise car les investisseurs en capital-risque ont une participation minoritaire au capital. La perte de contrôle est donc minimisée.
  •  Tout comme avec les Business Angels, le créateur d'entreprise bénéficie de conseils et du réseau des investisseurs en capital-risque.
  •  En cas d'échec vous n'avez pas à rembourser l'investissement initial. 

INCONVÉNIENTS

  •  La sélection des projets est très dure car les investisseurs ont des exigences importantes. Ils recherchent des projets qui ont un fort potentiel de croissance.
  •  Les investisseurs en capital-risque ont un droit de participation aux décisions de l'entreprise. Même s’ils sont minoritaires ils peuvent avoir une influence sur la gestion de l'entreprise.  
  •  La levée de fonds peut prendre beaucoup de temps. Il est parfois préférable d'être recommandé par un leveur de fonds professionnel.
  •  Les sociétés de capital-risque font très attention à l’équipe qui va lancer le projet. Il faut donc une équipe cohérente avec toutes les connaissances nécessaires pour le développer.

Prêt bancaire

Vous pouvez faire appel aux banques et établissements de crédit spécialisés pour financer une partie des actifs de l'entreprise. 

Les conditions pour que votre projet soit finançable par les banques sont :

  • Un business plan démontrant la viabilité et la rentabilité de votre projet.
  • Un plan de financement comportant plus d’immobilisations corporelles (mobilier, matériel, véhicule) qu’incorporelles (communication, site internet, logiciels).
  • Un apport en fonds propres (entre 25 et 30 % du budget total) permettant une répartition équitable des risques financiers entre la banque et les porteurs de projet.

Pensez bien à solliciter au moins 3 banques différentes pour pouvoir les mettre en concurrence et pour maximiser vos chances d'obtenir un prêt.

Crédit-bail

En vue de financer l’achat de matériel, de véhicule, voire de bien immobilier, le crédit-bail a le vent en poupe auprès des nouvelles entreprises, ainsi que celles qui ne peuvent ou ne souhaitent pas recourir aux prêts bancaires.

Le principe est simple : l’entreprise souscrit un contrat de location auprès d’une société de crédit-bail. Pendant la durée du contrat, l’entreprise jouit du bien, mais n’en est pas légalement propriétaire. Par conséquent, celui-ci n’apparaitra pas dans l’actif du bilan de l’entreprise.

Que se passe-t-il à la fin du contrat ?

  • Pour un crédit-bail avec option d’achat, l’entreprise verse une certaine somme pour acquérir définitivement le matériel.
  • Pour un crédit-bail sans option d’achat, il suffit de rendre le bien.

Puisque le crédit-bail finance le bien à hauteur de 100 %, il ne nécessite aucun apport. En plus de cela, l’entretien de l’équipement est généralement inclus dans le contrat.

Les financeurs solidaires

Ils s’adressent aux porteurs de projet qui entreprennent dans le domaine de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS).

Les principaux acteurs sont :

  • La Nef, société coopérative de finances solidaires, qui finance principalement les activités ayant une dimension écologique, sociale et culturelle.
  • La Caisse Solidaire, organisme financier créé en région Hauts-de-France, qui a étendu son champ d'intervention à l'ensemble du territoire national.
  • Les clubs d'investisseurs spécialisés dans des projets de création d'entreprises : Cigales par exemple.
  • Les sociétés de capital-risque solidaire : Garrigue par exemple

Micro-crédit

Le micro-crédit s’adresse aux personnes ne pouvant pas accéder au crédit bancaire classique, du fait de faibles ressources. 

Il finance la création d’entreprises mais aussi le développement d’entreprises existantes.

Il est adapté pour des petits projets peu risqués. Son montant est inférieur à 10 000€. Il s’adresse à des personnes qui ont un projet de création d’entreprise simple à mettre en œuvre.

L’inconvénient majeur du micro-crédit est le niveau élevé des taux d’intérêt.

Conclusion

Quel que soit votre domaine d’activité ou votre stade d’avancement, vous pouvez consulter les aides auxquelles vous avez droit sur le site : https://les-aides.fr

Pour mettre toutes les chances de votre côté il faut avoir un bon business plan, document qui vous sera très souvent demandé.

Je suis à votre écoute pour vous aider 

à vous y retrouver dans toutes ces aides et choisir les financements les plus appropriés 

à constituer un dossier pour une d’entre elles ou participer à un concours

à élaborer un business plan complet, fidèle à votre projet, recevable par les organismes financeurs. 

Mentions légales
Copyright 2019 PG Entreprendre
Site créé par PIKO PIKO
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram