07.56.85.68.45

L’importance de la trésorerie pour les entreprises

mai 2, 2021

La trésorerie est l’ensemble de l’argent disponible à un instant T. C’est LA ressource essentielle des entreprises – et un indicateur majeur de leur bonne santé.

Pour maitriser l'art de la trésorerie, il suffit de comprendre que ce qu’il y a sur votre compte en banque n’est pas équivalent à l’argent disponible pour l’entreprise. En effet, vous pouvez devoir de l’argent mais pour autant avoir certains délais de paiement (fournisseurs, impôts, prestations sociales, salaires à verser en fin de mois…), tout comme certaines personnes peuvent vous en devoir sans pour autant vous l’avoir versé (factures « à 30 jours » par exemple, subventions versées en fin d’année seulement…).

25% des défaillances d’entreprises sont dues à des problèmes de trésorerie

Elles ne disposent pas d’assez de liquidités pour faire face à leurs sorties d’argent. Avoir assez de liquidités permet ainsi à une entreprise d’être solvable et de pallier tous les aléas sans mettre en péril son activité.

Pourquoi est-ce important de bien gérer sa trésorerie ?

La gestion de la trésorerie a pour objectif d’anticiper la situation financière de son entreprise, et de réussir à atteindre un point d’équilibre. Le but pour une entreprise est en effet d’avoir suffisamment de liquidités pour payer ses factures, et d’être assez dynamique pour ne pas laisser son argent dormir sur ses comptes.

Plutôt que de se baser uniquement sur l’argent disponible, il faut donc prendre en compte le solde de trésorerie.

Focus sur la notion de Besoin en fonds de roulement

Le fonctionnement d’une entreprise nécessite d’engager des dépenses avant même de pouvoir vendre ses produits. 

Pour vendre des gâteaux, un pâtissier doit d’abord acheter des matières premières (farine, sucre, etc.), embaucher des employés (salaire, charges) et engager des dépenses (électricité, loyer, assurance). Une fois qu’il dispose de ces moyens pour produire, il peut fabriquer des gâteaux puis les vendre.

Les recettes (ou le chiffre d’affaires) qu’il réalise arrivent après les premières dépenses. On voit bien au travers de cet exemple que s’il n’avait pas commencé par acheter, il n’aurait pas pu produire et donc vendre. C’est la notion de Besoins en Fonds de Roulement ou BFR.

Le besoin en fonds de Roulement est un indicateur qui mesure le montant nécessaire pour payer toutes les dépenses engagées pour faire fonctionner l’entreprise avant de générer du chiffre d’affaires.

Bien gérer sa trésorerie

Quand est-il conseillé de suivre sa trésorerie de près ?

Tout le temps ! Une entreprise est en évolution constante, cela génère un besoin de trésorerie.

  • Lorsqu’un créateur d’entreprise fait un business plan. Il intègre un budget prévisionnel et un plan de trésorerie. Cette démarche est capitale, car elle permet de s’assurer que le modèle économique du projet génère suffisamment de cash et que l’entreprise disposera de suffisamment de trésorerie pour se développer.
  • Lorsqu’un entrepreneur réfléchit à un projet de développement. Le budget prévisionnel et le tableau de financement permettent de s’assurer que les fonds sont suffisants pour donner toutes ses chances au projet.
  • Lorsqu’un chef d’entreprise doit faire face à des difficultés financières. Le budget prévisionnel, le plan de trésorerie et la gestion prévisionnelle de sa trésorerie sont des éléments capitaux pour défendre le plan de restructuration auprès des employés et des partenaires (banques, fournisseurs, actionnaires, clients…).

Comment gérer sa trésorerie ?

Il est nécessaire de connaitre votre solde de trésorerie.

Le solde de trésorerie est le résultat du calcul suivant :

Solde sur vos comptes + revenus (encaissements) – dépenses (décaissements)

Pour bien le calculer, il faut donc prendre en compte l’ensemble des encaissements et des décaissements prévus tout au long de l’année.

Les décalages entre les entrées d’argent (délais de règlement des clients) et les sorties (délais de paiement des fournisseurs) nécessitent de construire et de tenir à jour un plan précis de ces mouvements pour pouvoir faire face à ses échéances. 

Le tableau de trésorerie permet de visualiser à l’avance l’argent qui entre et sort de vos comptes, mois après mois. C’est un récapitulatif de tous les flux d’argent de votre entreprise qui montre si l’activité a une trésorerie déficitaire ou excédentaire.

L’intérêt d’une trésorerie prévisionnelle est d’évaluer la situation financière de l’entreprise, et d’adapter sa stratégie selon ces chiffres. C’est un élément essentiel pour gérer une entreprise.

Pour établir un tableau de trésorerie, il faut inventorier l’ensemble des rentrées et des sorties d’argent de votre entreprise pour les mois à venir. Le plus simple est de les regrouper par catégorie, et d’y intégrer vos projections financières :

  • Pour les encaissements (rentrées d’argent)
    – Ventes / facturation client
    – Subventions ou aides financières
    – Prêts bancaires
    – Remboursement de vos taxes

N’oubliez pas de prendre en compte les délais de paiement que vous accordez à vos clients pour avoir une représentation plus juste.

  • Pour les décaissements (sorties d’argent)
    – Charges fixes (assurances, loyer, abonnements, frais bancaires, frais de publicité, remboursements de prêts, etc.)
    – Frais de personnel (salaires, cotisations, etc.)
    – Impôts et taxes
    – Charges variables (achats matières premières, frais d’expédition, etc.)
    – Prestataires externes (expert-comptable, avocat, sous-traitants, etc.)

Gardez à l’esprit que ce ne sont que des projections. L’incertitude et les aléas restent nombreux. Je vous conseille de créer une catégorie “Divers”, où vous ajouterez 5% de vos charges totales à votre liste de décaissements potentiels. Cela vous laissera une certaine marge de manœuvre pour gérer les imprévus.

Toutes ses valeurs doivent être inscrites en TTC. Chaque entreprise ayant ses particularités, soyez exhaustif lorsque vous déterminerez tous les encaissements et les décaissements de votre entreprise pour être au plus près de la réalité.

Avec ces éléments, vous serez en mesure de déterminer votre solde de trésorerie nette, et d’avoir une vision pour chaque mois de vos finances potentielles. 

Comment améliorer sa trésorerie ?

Optimiser la trésorerie d’une entreprise passe par la planification et le suivi de sa trésorerie. Il s’agit donc d’anticiper les mouvements, recettes comme dépenses afin de piloter au plus juste les besoins en cash, prévenir les ruptures éventuelles et éviter les décalages.

Avec une trésorerie présentant un résultat positif, l’entrepreneur peut par exemple décider d’effectuer des investissements puisque l’entreprise dispose de ressources financières pour cela. 

Dans le cas contraire, il faudra analyser le déficit et l’éviter en améliorant la rentabilité, en diminuant ses charges, en relançant ses clients ou en demandant à un fournisseur un délai de paiement.

Anticiper les variations saisonnières de chiffre d’affaires

Que ce soit pour l’été ou une autre période suivant l’activité, l’idée est d’intégrer la baisse de chiffre d’affaires dans son prévisionnel financier. Cela signifie planifier son seuil de rentabilité mensuel sur 10 mois et non pas 12, de façon à ne pas être mis en situation délicate. En d’autres termes, on anticipe les périodes de baisse d’activité en faisant son chiffre d’affaires sur 10 mois, et les ventes supplémentaires sont des bonus.

Si vous avez besoin d’aide pour élaborer vos prévisions de trésorerie, que ce soit dans le cadre de votre étude financière, d’une demande de financement ou pour gérer votre entreprise au quotidien, n’hésitez pas à me contacter.

Mentions légales
Copyright 2019 PG Entreprendre
Site créé par PIKO PIKO
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram